Equipements en toiture terrasse. Fixés ou lestés ?

La toiture-terrasse est un lieu d’installation privilégié des équipements techniques du bâtiment et notamment ceux du génie climatique (VMC, CTA, panneaux solaires, etc.).

 

La mise en place de ces systèmes obéit à des règles d’implantation précises qui sont loin d’être toujours respectées. Et pourtant, en cas d'inobservation des règles de l'art telles qu'elles sont définies par les réglementations en vigueur, le maître d’ouvrage s’expose à des sinistres et surtout il s’exclut de tout droit à garantie.

La liaison à prévoir entre la toiture-terrasse et les supports de ces équipements doit répondre à quelques grandes règles simples indiquées dans les DTU.

 

Toiture-terrasse béton

Pour les toiture-terrasses béton, le DTU 43.1 prévoit deux cas de figure :

  1. L’équipement est fixé à un ou plusieurs massifs posés sur le revêtement d’étanchéité.
  2. L’équipement est posé sur un ou plusieurs massifs émergents, solidaires de l’élément porteur.

Du point de vue du gros œuvre, la première solution peut apparaître comme la moins contraignante. Néanmoins, elle n’est possible qu’à condition que l’équipement soit démontable, sans recours à des engins de levage, et que chaque massif soit transportable. Ceci pour permettre l’entretien et la réfection des étanchéités.
Ce qui signifie que les éléments installés sont limités à une masse de 90 kg et doivent pouvoir être déplacés par deux personnes.

Pose sur revêtement d’étanchéité.
Equipement démontable et transportable

L’équipement peut être installé sur un ou plusieurs massifs posés sur le revêtement d’étanchéité ou sa protection. Chaque massif repose sur un matériau résilient adapté. Il doit, en outre, être dimensionné de la façon suivante :

  1. Sa plus petite dimension d’appui n’est pas inférieure à 400 mm
  2. La pression au niveau du revêtement d’étanchéité est limitée dans les conditions prévues au DTU 43.1. 

Equipement solidaire du support béton

Dans le cas de dispositifs solidaires de l’élément porteur, le DTU 43.1 définit des distances minimales à respecter entre les ouvrages émergents. Des hauteurs minimales doivent également être prévues entre le bas des équipements et la protection du revêtement d’étanchéité afin de permettre là encore d’effectuer les opérations d’entretien et les éventuelles réfections.

 

Toiture-terrasse bac acier

Pour les toitures en bac acier, si les règles d’implantation sont similaires, le DTU 43.3 rappelle que les charges des équipements extérieurs ne doivent pas être appliquées aux tôles nervurées mais reportées directement sur l’ossature.

 

Sources : DTU 43.1 et 43.3

 

0
0
0
s2smodern

Panorama Vision à Thonon-les-Bains (74)